La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 

CONTRÔLE & AUDIT DES CHANTIERS

 

En instituant la Police Multiple de Chantier (PMC) l’assureur a stipulé que des visites techniques devaient avoir lieux sur chaque chantier assuré par ses experts. Normalement chaque maison doit être visitée 2 fois et la modeste prestation demandé pour accomplir l’ensemble des visites s’appliquera à chaque maison, avec une réduction dans le cas où plusieurs maisons sont en cours de construction sur le même site. La construction d’une maison est le sujet donc d’une étude approfondie avec l’intention de corriger des erreurs plutôt que de devoir revenir les réparer plus tard. Selon la qualité des ouvriers sur place, certaines phases de l’audit peuvent donc durer plusieurs heures. Il faut bien comprendre ce qui y est inclus dans l’audit d’une maison. Avant même de se déplacer, l’expert aura étudié les plans, le cahier des charges et l’étude de sol en détail. En se déplaçant il peut être amené à rester plusieurs heures sur site, ou 15-30 minutes – notamment dans le cas d’une simple vérification des fondations. Il est très utile si le maitre d’œuvre ou l’agent/distributeur de la maison puisse prendre des photos ou une vidéo de la construction des fondations puisque, dans certains cas, l’expert ne pourra pas être présent quand le béton est coulé pour les fondations. Inutile de parler du temps de déplacement pour visiter chaque chantier, qui peut être d’une à plusieurs heures dans les deux sens. Après chaque visite l’expert prépare un rapport interne qui sera édité une fois la maison réceptionnée par l’acheteur final. Lors de l’audit d’une usine, l’expert aura mis en place une « protocole » concernant la vérification des éléments composés envoyés sur le chantier afin de pouvoir vérifier que – par exemple - le pare-vapeur a bien été mis en place, que l’on n’a pas oublié une couche d’isolant, etc. Au moment de la réception de la maison par le propriétaire, l’expert aura terminé son rapport qui sera soumis à l’assureur qui, en conséquence fera émettre l’attestation définitive au nom du propriétaire. Il est important de noter que le travail de l’expert ne concerne que la durabilité de la maison. Des défauts de finition peuvent être le sujet d’un rapport critique par l’expert mais ne peuvent en aucun cas être utilisé pour rejeter le travail effectué si ces défauts ne sont que d’apparence et sans incidence sur la structure. Dernière élément, si la maison n’est assurée que « hors air hors eau » des défauts dans la plomberie ou l’installation électrique ne sont pas pris en compte par la PMC, même si des fuites d’eau (par exemple) sont responsables pour des dégradations du bois de la construction. Donc il est important de savoir l’étendu de la garantie proposée et de bien choisir la couverture souhaitée par le client.

Afin que les intérêts du client, futur propriétaire du bien, soient parfaitement protégés, ces mêmes experts feront au minimum 2 audits sur l’avancée du chantier assuré :

   *Avant ou pendant la construction des fondations (étude du sol à fournir pour l’audit, à charge du Client).
   *En cours de construction et/ou au moment de la réception de l’ouvrage.

Les interventions des experts peuvent permettre l’autorisation simultanée du paiement des échéances des travaux aux entrepreneurs concernés. Il est à noter qu’une police garantissant les dommages ouvrage (DO) est obligatoire en France pour les acheteurs individuels mais rarement souscrit – à tort. Sans cette couverture et dans le cas d'une vente avant 10 ans, le notaire exigera cette garantie et peut déconseiller l'acheteur dans son projet. L’avantage de la police QAMB est que cette garantie fait partie intégrante du contrat de protection proposé par nos assureurs.

contact@qamb-assurances.fr

Téléphone +44 203 086 76 58 et presser "1" (entre 14-18H)